Auxiliaires et professionnel.le.s de recherche

Johanne Thomson-Sweeny

Crédit photo : Renaud Vinet-Houle

Professionnelle de recherche et Coordonnatrice

Université de Montréal
Johanne Thomson-Sweeny est nouvellement professionnelle de recherche pour le Laboratoire Tout un village. Elle a été auxiliaire de recherche pour une variété de projets depuis 2017. Johanne a fait sa maîtrise sur l’expérience des personnes adoptées à l’international d’un contact par les médias sociaux avec la famille biologique. Sa thèse de doctorat porte sur les relations familiales adoptives en contexte d’adoption internationale à la suite d’un contact informel avec la famille biologique. Elle est dirigée par Geneviève Pagé, professeure à l’UQO, et Marie-Andrée Poirier, professeure à l’UdeM.

Véronique Menand, M.Sc.

Professionnelle de recherche et Coordonnatrice

Université du Québec en Outaouais

Véronique Menand travaille comme professionnelle de recherche à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) depuis 2012 et est impliquée au sein de plusieurs projets du Laboratoire de recherche Tout un village. Les travaux de Madame Menand portent sur le point de vue des parents de familles vulnérables au sujet des relations famille-école ainsi que sur les intentions de soutien du personnel des milieux éducatifs préscolaires en contexte de violence parentale. Elle complète actuellement un doctorat sous la direction de Johanne April et Marie-Ève Clément, professeures à l’UQO.

Sophie Lampron de Souza

Étudiante à la maîtrise en Psychoéducation

Université de Montréal

Sophie Lampron-de Souza est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université de Montréal sous la direction d’Isabelle Archambault. Elle s’intéresse aux processus d’acculturation dans le domaine scolaire et extrascolaire, la résilience des familles immigrantes et réfugiées, ainsi que sur les relations intergroupes entre les immigrants et la communauté d’accueil.

Milica Miljus

Étudiante à la maîtrise en psychopédagogie

Université de Montréal

Détentrice d’un baccalauréat en psychologie de l’Université Laval et étudiante à la maîtrise en psychopédagogie à l’Université de Montréal, Milica Miljus s’intéresse à la formation de l’identité culturelle, à l’expérience socioscolaire et à la transition à la vie adulte des jeunes issus de l’immigration.

Corine Hébert

Étudiante à la maîtrise en Psychoéducation

Université de Montréal

Corinne Hébert est étudiante à la maîtrise en Psychoéducation à l’Université de Montréal et auxiliaire de recherche au sein du Laboratoire de recherche Tout un village. Ses travaux portent sur les écarts de valeurs et la relation maître-élève chez les adolescents issus ou non de l’immigration (sous la direction de Isabelle Archambault, professeure à l’École de Psychoéducation, Université de Montréal).

 

Annie Lemieux, M.Sc.

Statisticienne

Université du Québec en Outaouais

Annie Lemieux est statisticienne en sciences sociales et passionnée par son travail depuis près de 15 ans. Ses champs d’expertise sont les modèles de régressions, les analyses longitudinales, les modèles d’équations structurelles (SEM), les analyses de classes latentes et les analyses factorielles. Elle est également coauteure de plusieurs publications, formatrice et créatrice de séminaires statistiques.

 

Andréanne Pomerleau, M.Sc.

Professionnelle de recherche

Université du Québec en Outaouais

Détentrice d’un baccalauréat et une maîtrise en psychoéducation, Andréanne travaille comme psychoéducatrice à l’école St-Maxime à Laval. Elle a un intérêt marqué pour les recherches à devis mixte effectuées auprès des enfants et des adolescents issus de l’immigration.

 

 

 

Étudiant.e.s dirigé.e.s

Sophie St-Pierre

Étudiante au doctorat en Psychologie

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier et Aude Villatte

Sophie St-Pierre est étudiante au doctorat en Psychologie clinique à l’Université du Québec en Outaouais. Ses intérêts de recherche portent sur les stratégies adapatives (coping). Dans le cadre de ses études doctorales, Madame St-Pierre s’intéresse aux impacts de la discrimination ethnique sur les symptômes anxieux des adolescents issus de l’immigration et aux stratégies adaptatives (coping strategies) qui permettent d’en atténuer les effets.

Teodora Vigu

Étudiante au doctorat en Psychologie

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier et Aude Villatte

Teodora Vigu est étudiante au doctorat en Psychologie clinique à l’Université du Québec en Outaouais. Ses intérêts de recherche portent sur les enjeux propres au contexte d’immigration et sur la psychologie transculturelle. Son expérience en intervention auprès d’une clientèle issue de l’immigration et sa propre expérience d’immigration à l’adolescence motivent ses intérêts de recherche. Dans le cadre de son essai doctoral, elle étudie le soutien social chez les adolescents issus de l’immigration.

Sophie Fiset

Étudiante à la maîtrise en Psychoéducation

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier

Sophie Fiset est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. Son mémoire porte sur les différents types de soutien prodigués par les enseignants (émotionnel, instrumental, informatif et de rétroaction) qui favorisent l’engagement scolaire (affectif, cognitif et comportemental) chez les élèves immigrants du secondaire.

 

Leila Ghozzi

étudiante à la maîtrise en psychoéducation

Université du Québec en Outaouais 
Direction : Kristel Tardif-Grenier
Leila Ghozzi est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. Son mémoire vise à identifier les pratiques de soutien des parents immigrants associées au bien-être psychologique de leur enfant. L’étude porte essentiellement sur les adolescent.e.s de première et deuxième génération, âgé.e.s entre 12 et 17 ans.
Étant elle-même mère immigrante, elle est particulièrement consciente des enjeux entourant cette réalité.

Sandra Gilbert

Étudiante à la maîtrise en Psychoéducation

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier

Sandra Gilbert est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. Son mémoire vise à documenter la perception des intervenant∙e∙s et enseignant∙e∙s du secondaire relativement au bien-être psychologique des adolescent∙e∙s issu∙e∙s de l’immigration. Plus particulièrement, elle s’intéresse à la manière dont ils perçoivent leur rôle d’acteur de soutien social auprès de ces jeunes et aux interventions qu’ils privilégient pour favoriser leur bien-être psychologique.

Frédérique Lalonde

Étudiante à la maîtrise en Psychoéducation

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier

Frédérique Lalonde est finissante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. Son mémoire porte sur le soutien social prodigué par la fratrie et son association avec le stress d’acculturation chez les adolescents immigrants. Elle a toujours été intéressée par les différentes cultures et la diversité culturelle fait partie de son quotidien. Madame Lalonde a participé à plusieurs voyages d’aide humanitaire et de coopération internationale au Guatemala, en Haïti et au Sénégal.

 

Marie-Laure Rulleau

étudiante à la maîtrise en psychoéducation

Université du Québec en Outaouais
Direction : Kristel Tardif-Grenier

Marie-Laure Rulleau est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. Son mémoire porte sur l’influence des écarts de valeurs entre la famille et l’école sur l’engagement scolaire et le sentiment d’appartenance à l’école des élèves issus de l’immigration.

Jessica Anne Roy

étudiante à la maîtrise en psychoéducation

Université de Montréal

Direction: Kristel Tardif-Grenier et Véronique Dupéré.

Jessica Roy est étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l’Université de Montréal. Son mémoire vise à évaluer les effets du programme de formation et de certification d’entraîneurs sportifs humanistes offert par l’organisme à but non lucratif Pour 3 Points sur les symptômes anxieux généralisés et sociaux chez les adolescents issus de milieux pluriethniques et/ou défavorisés.

Ancien∙ne∙s membres : Merci !

Rima Habib M.Sc.

Professionnelle de recherche à l’Université du Québec en Outaouais

Roula Baradhy M.Sc.

Auxiliaire de recherche à l’Université du Québec en Outaouais

Laboratoire
Tout un village

Laboratoire de recherche sur le développement positif des jeunes issus de l’immigration et des groupes racisés.

Explorez nos axes de recherche