Université du Québec en Outaouais - Kristel Tardif-Grenier - Professeure agrégée au Département de Psychoéducation

Kristel Tardif-Grenier, PhD, ps.éd.

Co-directrice

kristel.tardif-grenier@uqo.ca

Voir le profil

Kristel Tardif-Grenier est professeure agrégée au Département de Psychoéducation et de Psychologie de l’Université du Québec en Outouais (UQO), et détentrice d’un doctorat en Psychoéducation depuis 2015 (Université de Montréal). Elle enseigne la psychométrie ainsi que l’intervention psychoéducative en contexte scolaire et multiculturel.

BIOGRAPHIE

Chercheuse régulière au Centre de recherche et d’expertise – Jeune en difficulté du CIUSSS-Centre-Sud-de-l’Ile-de-Montréal ainsi qu’au sein du Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES), Kristel Tardif-Grenier s’intéresse depuis le début de ses études graduées aux jeunes issus de l’immigration et des groupes racisés. Ses travaux ont d’abord porté sur leur adaptation scolaire, en particulier leur engagement scolaire ainsi que la manière dont leurs parents peuvent concrètement les soutenir.

Plus récemment, elle a dirigé trois projets portant sur la contribution du soutien social et des stratégies adaptatives (coping strategies) au bien-être psychologique et à la résilience des adolescents [FRQSC : 2017-2020; CRSH : 2019-2020] ainsi que des jeunes adultes [CRSH : 2020-2023] issus de l’immigration et des groupes racisés. Elle privilégie une méthodologie mixte qui permet à la fois de cerner les tendances mais également de comprendre la signification d’un phénomène du point de vue des jeunes et ainsi de donner vie aux résultats. Parallèlement à ses activités au sein du Laboratoire de recherche Tout un village, elle a également mené des travaux sur le bien-être psychologique et l’adaptation scolaire des adolescents québécois en période de pandémie.

Université du Québec en Outaouais - Christine Gervais - Professeure au département des sciences infirmières

Christine Gervais, PhD

Co-directrice

christine.gervais@uqo.ca

Voir le profil 

Christine Gervais est professeure au département des sciences infirmières de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Infirmière titulaire d’un doctorat en psychologie, elle enseigne la santé familiale et la santé périnatale.

BIOGRAPHIE

Chercheuse régulière à l’institut Universitaire SHERPA : Immigration, Diversité et Santé et à l’équipe de recherche Paternité, famille et société et de l’équipe, elle est chercheuse boursière du FQRS pour sa programmation de recherche visant à caractériser la santé mentale des enfants immigrants et à améliorer les pratiques professionnelles à leur égard.

Ses projets de recherche portent sur la santé des familles avec un regard particulier sur le contexte migratoire. Elle s’intéresse particulièrement à l’expérience et aux représentations des enfants issus de l’immigration des événements et contextes avec lesquels ils composent. La recherche centrée sur l’enfant (child-centered research) est au cœur de plusieurs de ses projets et elle contribue au développement de méthodologies permettant d’impliquer les enfants en tant qu’acteurs et partenaires dans ses études.

Parallèlement à ses activités au sein du Laboratoire de recherche Tout un village, elle a réalisés plusieurs travaux sur la parentalité en contexte migratoire et a dirigé l’étude Réactions : Récits d’enfants et d’adolescents sur la COVID19. Elle s’intéresse également au développement et à l’évaluation d’interventions et de programmes novateurs visant à soutenir la santé des familles.

Chercheurs et chercheuses collaborateurs

Université du Québec en Outaouais - Isabelle Archambault Professeure à l’école de psychoéducation

Isabelle Archambault

Professeure à l’école de psychoéducation

Université de Montréal

Voir le profil 

Isabelle Archambault est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’école, le bien-être et la réussite éducative des enfants et cotitulaire de la Chaire Myriagone McConnell-UdM en mobilisation des connaissances jeunesse. Ancrés dans une perspective de justice sociale, ses travaux sont reconnus pour leurs retombées sur le développement des meilleures pratiques permettant de soutenir les enfants avec des besoins particuliers, dont ceux de milieux défavorisés, issus de l’immigration ou présentant des problèmes de santé mentale.

 

Université du Québec en Outaouais - William Falcão Chercheur postdoctoral

William Falcão

Chercheur postdoctoral

HEC Montréal

Voir le profil 

Détenant un doctorat en psychologie du sport (McGill University), William Falcão est actuellement chercheur postdoctoral à HEC Montréal. Son travail porte le développement des jeunes par le sport et ses composantes (l’athlète, l’entraîneur et le club / l’organisation). Il a examiné les stratégies d’entraînement, élaboré des protocoles de formation des entraîneurs et développé des stratégies d’évaluation qui ont aidé à utiliser le sport comme outil de développement en milieu défavorisé.

Université du Québec en Outaouais - Isabel Côté Professeure au département de travail social

Isabel Côté

Professeure au département de travail social

Université du Québec en Outaouais

Isabel Côté est professeure agrégée au département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la procréation pour autrui et les liens familiaux. Elle mène plusieurs recherches dont l’objectif est de recueillir la parole des enfants et des adolescents, notamment en ce qui a trait à leur construction identitaire et à l’intégration de leurs origines. En 2020, elle a publié aux Presses de l’Université Laval l’ouvrage « La recherche centrée sur l’enfant. Défis éthiques et innovations méthodologiques »

Université du Québec en Outaouais - Marie-Laure Dioh Professeure au Département des sciences administratives

Marie-Laure Dioh

Professeure au Département des sciences administratives

Université du Québec en Outaouais

Marie-Laure Dioh est psychologue du travail et professeure agrégée au département des sciences administratives de l’Université du Québec en Outaouais. Ses travaux de recherche portent sur l’intégration socioprofessionnelle des personnes immigrantes, travailleurs qualifiés et réfugiés au Québec, leur pouvoir d’agir et capacité d’agentivité et la gestion de la diversité dans les entreprises québécoises. Marie-Laure est membre régulière de l’Équipe de recherche en partenariat sur la diversité culturelle et l’immigration dans la région de Québec (ÉDIQ).

Université du Québec en Outaouais - Clemence Due Professeure à l’école de psychologie

Clemence Due

Professeure à l’école de psychologie

University of Adelaide

Voir le profil 

Clemence Due est professeure à l’école de psychologie de l’Université d’Adelaide (Australie). À travers ses travaux de recherche, elle vise à améliorer le bien-être et la santé mentale des enfants réfugiés et migrants. Son travail fait appel à des méthodologies participatives, dirigées par des enfants, permettent à ces derniers de faire entender leur voix. Ses projets de recherche portent sur la compréhension de la santé mentale et des traumatismes, les déterminants sociaux de la santé mentale, le handicap, l’éducation et l’inclusion sociale des enfants réfugiés et immigrants.[GC1]

Université du Québec en Outaouais - Véronique Dupéré Professeure à l’école de psychoéducation

Véronique Dupéré

Professeure à l’école de psychoéducation

Université de Montréal

Voir le profil 

Véronique Dupéré est professeure à l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la transition à l’âge adulte et cotitulaire de la Chaire Myriagone McConnell-UdM en mobilisation des connaissances jeunesses. Ses  travaux portent sur les adolescents et les jeunes adultes et s’insèrent  dans une approche axée sur les parcours de vie. Plus spécifiquement,  ils examinent comment la distribution inégale du soutien et de  l’adversité influence les trajectoires d’éducation, d’insertion en  emploi et d’adaptation psychosociale.

Université du Québec en Outaouais - Elizabeth Olivier Professeure Adjointe Département de psychopédagogie et d’andragogie

Elizabeth Olivier

Professeure Adjointe

Département de psychopédagogie et d’andragogie
Faculté des sciences de l’éducation, Université de Montréal

 

Voir le profil

Elizabeth Olivier est chercheure postdoctorale à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Après avoir reçu son doctorat en psychoéducation de l’Université de Montréal en 2017, elle s’est jointe à l’équipe du Prof. Benoit Galand à l’Université catholique de Louvain en Belgique pour un premier postdoctorat, puis a réalisé un second postdoctorat sous la direction du Prof. Alexandre J.S. Morin de l’Université Concordia. À l’aide d’analyses statistiques complexes, ses recherches portent sur les difficultés affectives, comportementales et sociales des garçons et des filles du primaire et du secondaire, ainsi que sur les pratiques des enseignants pouvant soutenir la motivation et la réussite de ces élèves.

Laboratoire
Tout un village

Laboratoire de recherche sur le développement positif des jeunes issus de l’immigration et des groupes racisés.

Explorez nos axes de recherche